Tarte aux chic’endives & mimolette

10

Endives ou chicons ?

L’endive, chicon en ch’ti, ce qui veut dire chicorée, est d’origine belge d’où sa véritable appellation de witloof, un mot flamand signifiant feuille blanche.

Histoire de l’endive

L’endive est un légume d’hiver aux feuilles blanches et serrées teintées de jaune pale à leurs extrémités, obtenu par forçage à l’abri de la lumière d’une racine de chicorée. La culture de l’endive est à l’image de ceux qui la pratique : dure et laborieuse.

L’endive est un légume récent. C’est vers 1850 qu’un paysan belge s’aperçut que des racines de chicorées sauvage abandonnées dans l’obscurité et à la chaleur avaient donné des pousses allongées au feuilles jaunâtres. Les ayant trouvées comestibles, il en fit la culture. Mais c’est M. Bréziers, chef jardinier de la Société royale d’horticulture belge qui améliora le procédé d’étiolement pour obtenir l’endive telle qu’on la connaît aujourd’hui.

C’est en 1873 que la witloof fut introduite en France, n’ayant qu’à sauter la frontière pour s’établir dans le Pas-de-Calais ou elle plut beaucoup même si son amertume était assez prononcée. Amertume qui diminuera au fil des années et des sélections de plants. Les premières endives firent leur apparition aux halles de Paris en 1879.

Aujourd’hui le nord de la France est devenu la première région du monde productrice d’endives et salades d’hiver devant la Belgique et les Pays-Bas.

L’endive en tant que vivante apologie herbacée de la fadeur, est l’ennemie de l’homme, qu’elle maintient au rang du quelconque, avec des frénésies mitigées, des rêves éteints sitôt rêvés et même des pinces à vélo. L’homme qui s’adonne à l’endive est aisément reconnaissable, sa démarche est moyenne, la fièvre n’est pas dans ses yeux, il n’a pas de colère et sourit aux guichets des assedics. Il lit Télé 7 jours. Il aime tendrement la banalité. Aux beaux jours, il vote, légèrement persuadé que cela sert à quelque chose.

Pierre Desproges,
Traité de savoir-vivre à l’usage des rustres et des mal-polis 

Alors ? La tarte aux chic’endives & mimolette ? Je vais vous en raconter l’histoire.

Pour ce faire, il vous faudra, vous l’aurez deviné, des endives/chicons, donc des chic’endives.

d5eaa96d4727c702e07f89aff8874fb04c89a2b8-mimilette-vieille-boule-d-or

Et de la mimolette. Appelée aussi « Boule de Lille ».

Qui des Français ou des Hollandais détient la paternité de la mimolette ?
En France, on soutient que la mimolette a toujours existé dans les Flandres et en Hollande, on dit qu’elle est de la même famille que le gouda et l’edam.

La mimolette vieille est un fromage français affiné dans les Flandres. On l’appelle aussi « Boule de Lille » ou « Vieux Hollande », preuve que ses origines ne sont pas clairement définies. Le mot mimolette (mi-mollet), fait référence à la texture de sa pâte lorsqu’elle est jeune. Avec le temps, la mimolette devient de plus en plus dure et cassante.

La mimolette française bénéficie d’un label rouge depuis 1989. Il garantit l’utilisation de laits sélectionnés et l’utilisation de rocou, un colorant naturel, pour teinter sa pâte et lui conférer cet orange caractéristique. Cela veut également dire que le fromage a été affiné au moins 12 mois pour la « mimolette vieille » et 18 mois pour l’ « extra-vieille ».

Je reprends le fil de ma recette ; il faudra donc,

– des chic’endives (pour une tarte « normale’/ 6 personnes)… Je ne sais pas, moi ! Il faut bien 5 à 6 belles chic’endives.

01

– un couteau, vous l’aurez compris 😉 Pointu, le couteau et bien aiguisé.

02

03

– Un double décimètre, même si ce n’est pas absolument indispensable pour mesurer les rondelles. Comme j’opte pour le naturel, le mien est en bois.

 

04

Si vous avez bien suivi, il vous faut aussi un wok/poêle/casserole (je vous épargne la photo, absolument sûre que vous connaissez au moins un des trois ustensiles). Et du beurre. Ça y est ! j’ai perdu quelques lectrices ! Et pourtant !

sni_beurre_600x367Cet aliment honni des diététiciens, qui vous est partout présenté comme terrible pour la santé, est en réalité excellent pour vous. En consommer peut contribuer à vous ajouter des années de longévité. […] 

Votre grand-mère, en beurrant vos tartines pour votre goûter, vous disait déjà que le beurre est une excellente source de vitamine A. Elle avait raison. La vitamine A est nécessaire à un grand nombre de fonctions vitales, qui vont du maintien d’une bonne vue à l’entretien de votre système endocrinien (hormones). 

Mais les vertus du beurre vont bien au-delà de la vitamine A. Cela ne veut pas dire qu’il faut que vous en mangiez de façon immodérée ; mais manger quinze grammes de beurre par jour ne peut que faire du bien à votre santé : 

Le beurre contient des vitamines liposolubles (solubles dans la graisse), qui sont celles dont on manque généralement : la D, la E, et la K2. 

Le beurre est très riches en minéraux, dont le manganèse, le chrome, le zinc, l’iode, le cuivre et surtout le sélénium. 

Le sélénium est un puissant anti-oxydant, dont nous n’avons pas encore beaucoup parlé. C’est un élément chimique (numéro atomique 34) qui a acquis un statut de célébrité dans le domaine de la médecine naturelle depuis qu’une des revues médicales de référence au niveau mondial, le JAMA (Journal of the American Medical Association) a publié en 1996 une étude randomisée en double aveugle démontrant ses puissants effets anti-cancer.

05

 

– De la pâte brisée, faite ou que vous faites. La deuxième solution est meilleure que la première. Je n’ai jamais dit qu’il faut foncer sur le moule, hein ?

06

La migaine, c’est une préparation à base d’œufs (2, ici), de lait (25 cl) et de crème fraîche (25 cl). C’est un terme lorrain. Les Lorrains, et je revendique haut et fort mes racines lorraines, dont leur quiche est la mère de toutes les quiches et tartes salées, sont un peu chatouilleux sur leur appareil à quiche, la migaine, et crient à l’hérésie hors de la crème fraîche épaisse.

07

Il vous faudra un vrai bon morceau de ce fromage (environ de la taille de celui dont vous voyez la photo)

08

Préparer une belle et bonne salade aux échalotes, disposer le couvert et…

09

 

Pour lire d’autres de mes recettes, cliquez ici

 

 

 

 

 

Publicités

4 réflexions sur “Tarte aux chic’endives & mimolette

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s